Fire Emblem Awakening sur Nintendo 3DS

La série très célèbre au Japon, l’est beaucoup moins en occident.
Fire Emblem Awakening sur Nintendo 3DS quant à lui est une agréable surprise, disponible depuis le 19 avril 2013 (déconseillé au moins de 12 ans) il s’agit d’un RPG superbe, qui exploite au mieux les capacités de la Nintendo 3DS, le soucis du détail et la beauté des graphismes sont mis en exergue grâce l’excellente exploitation des effets 3D stéréoscopiques.
Les mises en scènes des attaques sont un délice pour les yeux, l’on sent nullement besoin de droper la cinématique, le chara-design est très fini.
Quant au gameplay : comme le veut la tradition chez les Fire Emblem, la difficulté est assez haute, lorsqu’un membre de l’équipe périt lors d’une mission, c’est toute l’unité qui trinque, si l’union fait la force, il faudra surtout prendre soin des autres, avoir l’esprit d’un chef d’équipe, d’une grande bénévolence, il faudra savoir être très stratège!

Pour les amateurs de voix originales, la traduction française est très bien faite, dans la barre de menus « extra » vous pourrez opter pour les voix originales japonaises (si si… =) ) .
À tout moment, vous pourrez évaluer les changements de classes de votre unité, effectuer des promotions, transferts d’objets, attribuer ou non des techniques spéciales à votre unité.
Non jouable en ligne (malheureusement), il est possible de jouer à deux en local.
Les DLC de Fire Emblem Awakening sortis au Japon sont extraordinaires, et lorsqu’ils seront disponibles pour nous, il faudra percer le porte-monnaie, attendez-vous à débourser !

Intelligent Systems a fait les choses en grand, Fire Emblem Awakening prend une nouvelle dimension : la troisième [3D], pour le plaisirs des fans de la série ou des néophytes qui ne sont pas déçus.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit − = 2

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>