La série Project Zero

La série des Fatal Frame, connue au Japon et en France sous le nom de Project Zero (Tecmo) ne cesse d’être une source d’inspiration pour beaucoup de jeux vidéos dans le genre survival horror, une ambiance originale et loin d’être américaine comme certains qui rapprocheraient cette série aux Silent Hill…

L’ambiance typiquement japonaise nous plonge dans un folklore instructif. Ou dans une ambiance the Grudge, à la grosse différence que la beauté des temples et des atmosphères de la série est d’une magnificence sans égale à faire pâlir les films où la figure de Sadako apparaît.

Le jour vous êtes en sécurité, mais la nuit, vos rêves deviennent des cauchemars addictifs ( oui parce que l’on ressent toujours ce besoin de reprendre la manette) vous visitez des lieux qui ne sont plus, vous voyez des choses et des personnes d’un autre temps, et parfois des proches disparus…

Le premier Project Zero (playstation 2) nous plonge des méandres d’un manoir, Miku qui recherche son frère Mafuyu, journaliste disparu, devra percer les secrets du manoir, où la douleur d’un spectre au cœur brisé extériorise son mal…

Mafuyu endormi, avec sa sœur Miku.

La malédiction continue dans le deuxième soft Crimson Butterfly (PS2), Mio et Mayu, des adorables jumelles attirées par un papillon maléfique, elles tombent sur un village perdu… Il s’agira de mettre un terme à un rituel ignoble qui enferme le village dans un cycle maudit…

projectcb

Les jumelles en mode « touristes ».

Le troisième volet Project Zero : The Tormented (PS2), met en scène, Rei Kurosawa, photographe, Miku du premier soft, et Kei Kamakura, spécialiste sur le folklore ancien, l’oncle des deux jumelles du Project Zero Crimson Butterfly.

Rei a perdu son fiancé Yuu, dans un accident de voiture. La peine l’accable à un tel point qu’elle pense l’apercevoir dans un manoir délabré où elle faisait un shooting photo. Au développement des tirages, Yuu, décédé depuis 3 mois apparaît sur la photo…

pz3 tatoo

Le tatouage bleuté du serpent envahi le corps de Rei ( il est merveilleux ce tatouage, il faut le dire<( ̄3 ̄)>), Miku et Kei seront aussi de la partie!

pz3.b

pz3

Discussion entre Miku et Rei dans leur maison, réveil nocturne suite à un cauchemar.

Les sons d’ambiances apaisent les atmosphères inquiétantes, et en même temps, elle effraient. Les atmosphères hivernales sont mélancoliques et romantiques. Le soucis du détail est très appréciable. Le gameplay lent imposé est nécessaire pour une monté d’adrénaline excitante, âme sensible? S’abstenir. Le fait de capturer les fantômes avec un appareil photo, seule vraie arme, nous montre à quel point le contrôle est important pour la réussite du jeu. En bref, ne paniquez pas, prenez le temps de faire de jolis clichés : SOUVENIRS de l’horreur, c’est parfois agréable de se torturer (rire) (>_<).

Le « super pouvoir » de Kei, le seul homme jouable, eh bien il peut se cacher et attendre, dans le monde du rêve la force physique est inutile, merci d’y avoir pensé haha! 

Visiteurs de l’horreur, amis de la mélancolie et du macabre, pauvres brebis égarées que nous sommes dans Project Zero

Bon voyage en Enfer.

 

 



2 réflexions au sujet de « La série Project Zero »

  1. Ping : The Evil Within : le retour du Survival Horror | Gameuses

  2. Ping : The Walking Dead Episode 5-No Time Left : avis! | Gameuses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 5 = null

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>